Quelques années plus tard…

8 ans se sont écoulées depuis ma promontofixation ou « pose d’un hamac pour soutenir les organes » si tu préfères !
Quel est le bilan physique et psy que je peux faire ? Tout n’est pas rose, loiiiin de là.

Physiquement, les changements sont là, mon corps est définitivement différent. Nous savons toutes que l’accouchement même sans trop de soucis, transforme le corps des femmes. Les changements peuvent être minimes voir presque inexistants chez certaines et bien plus présents chez d’autres femmes.
Clairement, mon désagréable ressenti est lié au bordel qui a été mis. Je crois pouvoir dire qu’il n’y a pas un jour où je ressens pas les conséquences de ce qui m’est arrivé.
Et parfois si je suis fatiguée ou à côté de mes pompes, ça me revient en pleine face et les larmes coulent.
Bien sur l’opération m’a offert un confort certain mais c’est loin d’être la grosse teuf quand même. Je sens les cicatrices de la cœlioscopie, parfois elles me démangent. Je crois pouvoir faire un parallèle avec les personnes qui perdent une jambe (attention je ne compare pas hein, c’est une question de ressenti). Je sens en permanence qu’un truc cloche, comme si mon cerveau me disait « hey meuf, y a pas un truc qui déconne là en bas ? »
Un peu comme quand tu coinces ton bras en dormant et que tu as la sensation de fourmi qui donne l’impression que ton bras est retourné dans l’autre sens…vous êtes toujours là ou je vous ai perdu ?

Et puis mon suivi gynéco a bien changé aussi. Je fais faire des frottis en laboratoire avec une infirmière, j’ai une sage-femme sympa si besoin pour autre chose et je m’auto-palpouille la poitrine régulièrement (sans déconner, c’est un truc ça…), je n’ai pas de contraceptif (potentiel sujet pour un article ça, je vous en parle bientôt). En fait, je veux qu’on me laisse tranquille !

Bref ! Vous l’aurez compris, la douleur, le traumatisme…bah ça se barre pas comme ça en claquant des doigts et du bistouri !

01_forceps_sw

 

Psychologiquement c’est pas forcément mieux hein !
Il y a deux ans, j’ai consulté une chouette psy, Mme H. qui m’a aidé à évacuer et le trop plein de douleurs lié à cet épisode de ma vie. Je sais que si j’ai besoin, je peux aller la voir et parler facilement de tout ça avec elle. Clairement ne restez jamais seule avec ça, jamais ! Garder tout en soi c’est explosif ! Explosif pour soi-même, pour son couple, croyez-moi !
J’avoue que parler, ce n’est pas un soucis pour moi, 1 heure à chaque fois c’est tellement court 😉
Cela permet aussi de découvrir des trucs, du genre « tiens vous êtes du genre hypersensible vous ! ». Ahahaha, un détail (qui mérite aussi un article futur)! Détail qui permet d’expliquer pas mal de trucs j’avoue…découvrir ce genre de chose à la quarantaine c’est l’fun, je te le dis moi !

Dans mon esprit reste cette injustice (oui j’ai un relationnel particulier avec l’injustice), cet acte non puni, cette non prise de responsabilité du médecin, de sa hiérarchie qui connait le bonhomme (toujours en activité).
Je chemine donc difficilement vers un apaisement, la colère est toujours là car pour moi les choses ne sont pas terminées, sauf quand je serai mourrute quoi, crcrcr ! J’ai longtemps hésité (j’hésite toujours…je ne sais pas c’est compliqué) à me lancer dans une procédure. Dans procédure il y a « dure » et franchement cela doit être un véritable calvaire de se faire entendre et d’obtenir justice dans ce type d’affaire.
Alors cela reste en suspend et j’essaye de ne pas y penser, enfin pas trop. C’était il y a 15 ans.

Je pense fort à mon chéri, qui doit aussi porter son propre fardeau et subir indirectement cette situation, mes humeurs, mes moments de merde avec patience, compréhension. Les moments ne sont pas toujours fun mais on tient le coup ! Love U !

Et quand je vois grandir ma fille de 15 ans, les choses qu’elle réalise, sa gentillesse, son humour, ses talents, notre relationnel à tous les 3…ça me booste puissance 10 000 au fond du cœur ! Love U !

 

Bon, c’était pas la grosse marrade cet article hein !
J’ai dans l’idée de continuer à faire vivre ce blog. J’ai envie d’y parler de mon expérience des règles (gros sujet aussi tiens !), de contraception féminine et masculine, d’avortement, d’anémie, de féminisme, d’écriture inclusive, de vocabulaire, de maths (naaaan j’déconne !)…etc.
Parfois c’est bien de revenir un peu sur tout ça, pour que ça rentre un peu mieux dans les ciboulots récalcitrants ! (et puis si ça peut aider hein 😉 )

Boujoux ! (Normandie Powa)

02_forceps_sw

C’est pas ouf cette histoire de Droïde de torture Star Wars avec des forceps !!! Hey les mecs, sans déconner, vous avez fumer la pipe de Jabba ou quoi ?

Prochain article : Menstruations, le flux RSS, Really Simple Saignement !