Les jours des consultations

La toute première consultation a eu lieu chez ma gygycoco du moment, tenez-vous bien, elle s’appelait Madame Batard ! Elle m’a confirmé la grossesse en pratiquant une échographie, point. (faudrait pas trop se réjouir non plus, on pourrait croire qu’avoir un morpion c’est rigolu.)

Ma première consultation « hôpital » a eu lieu là où j’ai accouché, en région parisienne à Evry Courcouronnes. Ma voisine (que l’on appellera Sissi) étant sage-femme là-bas a insisté (très très peu parce que j’ai vite accepté) pour être à mes côtés lors de l’accouchement. Pas d’hésitation ! La douceur et la bienveillance qui caractérisent Sissi ont vite pesé dans la balance. Je me suis sentie en confiance dès le début.

sissi

Alors bien sur les rendez-vous grossesse en hôpital public se déroulent avec le personnel présent. Pas le choix de l’intervenant. J’ai quand même été à ce premier rendez-vous l’esprit joyeux et léger (Quelle petite naïve je fais !).

Bon alors en fait c’était bien nul ! Alors oui ok, la madame, elle va pas être marraine ou grand-mère de ton mioche mais quand même, tu as juste l’impression de passer un entretien un peu infantilisant, un peu rabaissant, dénué de bienveillance (ce mot là tu vas en manger hein parce que je vais souvent le citer tellement je ne l’ai pas rencontré) et dans un bureau petit et moche.

On me liste les examens à faire, les échographies, la vérification toxoplasmose, les rendez-vous préparation à l’accouchement, on me donne un livret « conseils » moche, on te fourre tout ça dans une pochette moche aussi et surtout on me fait la leçon, tu sais comme quand tu avais 6 ans. « Il ne faudra pas faire ça (la picole), il ne faudra plus faire ça (fumer), vous avez le droit de prendre tant de kilos, pas plus, interdit de manger ça, ça c’est interdit (faire du parachute après une rave party sous cacheton), vous comprenez ? hein, vous compreneeeez ? » Hé ho ! Juste pour info, on peut faire passer ces informations (indispensables et de bon sens) d’une manière respectueuse. Parce qu’avoir la sensation d’être une quiche doublée d’une cruche ne fait pas très plaiz figurez-vous.

ouiiiiii

C’est possible d’avoir un petit mot gentil ? Un petit sourire ? Ah…on me dit dans l’oreillette que non, faut pas rêver non plus, tu te crois chez Mickey ou quoi ?

Alors je ressors du truc en me disant, merde, il va falloir que je fasse ça combien de fois venir à l’hosto pour faire monter en flèche ma tension artérielle ? Bah Vas-y, jette un œil dans ton livret moche, ah ouaiiii, souvent en fait ! Pour être plus précise, environ 10 rendez-vous + les écho + les prises de sang toxoplasmosedamour tous les mois. 10 rendez-vous avec toujours une joie non dissimulée ! Et toujours tout un tas de trucs « moches ». Tu sais, les moches tables d’obstétrique avec les moches étriers en métal (froid et ultra confort) qui te font te sentir tellement bien dans ta peau. Et comme les rendez-vous sont expédiés et bien tu te mets à moitié à poil vite, tu colles vite tes pieds là-dedans, tu as hâte que ça soit déjà fini, tu es tendue, tu es gênée, tu as froid, mal positionnée, tu serres les jambes, tu as peur que quelqu’un entre là d’un coup dans la moche mini-pièce et là on me colle vite fait des doigts dans la foufoune pour vérifier si ton col il est bien comme il doit être, c’est à dire fermé…fermé comme mon cerveau à ce moment là.

Et viennent les petites phrases adorées des rendez-vous. « Vous avez pris du poids ! Il ne faut pas prendre plus d’un kilo ce mois-ci ! On vous l’a dit pourtant hein » ou encore « Vous pensez bien à faire votre préparation à l’accouchement hein, enfin après si vous le faites pas c’est votre problème » ou « Nan mais là si vous restez comme ça je peux rien vérifier moi, descendez plus allez ! » (aaargggllll mais cause moi pas comme ça toiiii ! Stress, stress, stress, tu vas bouffer ta balance et ton spéculum !)

les_rv

Et puis il y a la première écho, épique aussi. Une échographe, Docteur V, conseillée par Sissi car très pro mais pas très fun. Ahahahah tu m’étonnes ! En fait, avec Mr Chéri on a retenu nos émotions durant l’examen, le temps était suspendu, nos cerveaux aussi. Du coup, c’est dans le couloir, comme deux foufous que l’on a fait notre danse de la joie. Tout allait bien. A la seconde écho on a demandé le sexe du marmot, une bonne partie de rigolade tiens ! On a fait une boum dans le couloir après avec du champomy et des ecstasy ! Tu vois le truc quand même, tu te réjouis mais ailleurs, pas sur le moment. C’est quoi cette affaire quand j’y repense, c’est archi nul.

echo1

C’était une fille (joie sans limite, explosion de nos petits cœurs, bonheur fulguro-poing dans nos faces) , c’était toi ma petite fille d’amour, c’était toi !

Enregistrer

Publicités

3 commentaires sur « Les jours des consultations »

  1. Les derniers mots de cet article me soulagent presque parce que juste avant j’étais anesthésié de la gueule en mode « oh putain. »
    Franchement pfiouuuu….
    Et 10 rdv par mois !? mais c’est le délire non ? (j’y connais rien)

    J'aime

Répondre à Nadia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s