Le jour où j’ai su.

Cantal 2003, des potes, du Beaujolais nouveau, des clopes, la teuf ! Rétrospectivement, je me souviens que le fromage du Cantal ne m’avait pas donné envie du tout, un truc carrément anormal. Et puis toute cette fumée de clope, pouah, ça me collait la gerbouille. J’avoue par contre que le coup de Beaujo est passé tout seul (pardon mon enfant chéri, ta première alimentation n’a pas été très « healthy » comme dirai mon pote Jamie).

erk

C’est mon amie Valy qui a su la première que j’étais enceinte.

« Purée, dernièrement, j’ai pris un peu niveau ninib, c’est galère, ça déborde ! »

« Bah tu es enceinte !!! »

« Pfff n’importe quoi, j’ai juste trop bouffé ouai ! »

valy

Rentrée de fiesta, j’ai chopé un klirblou en pharmacie, j’ai fait mon petit pissou dessus et j’ai su !

klir

Allô Chériiiiii ! Tadaaaaaam ! I’m pregnant !

(et là je te dis pas comment ça fait des tours dans mon cerveau, en plus des tours de ninib)

Publicités

3 commentaires sur « Le jour où j’ai su. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s